Navigation – Plan du site

Éditions littéraires et linguistiques de l'université de Grenoble

Notes de lecture

Asselah Rahal Safia, Plurilinguisme et migration

2004, L’Harmattan, coll. Espaces discursifs.
Marielle Rispail

Texte intégral

1Cet ouvrage jette un pont entre pays d’origine et pays d’accueil. En effet, non seulement il est écrit par une chercheuse faisant partie de l’université d’Alger et du CREDILIF de Rennes, mais encore il porte sur les communautés algériennes installées en Bretagne et leurs pratiques langagières. Plus précisément, il analyse et interroge les alternances codiques français/arabe algérien ou français/kabyle des membres de ces communautés. Quels effets de sens produisent ces alternances ? poursuivent-elles des visées pragmatiques, et dans ce cas lesquelles ?

2L’étude se place nettement dans un optique communicationnelle, privilégiant ainsi l’entrée sociolinguistique, qu’éclairent des approches historique et géopolitique.

3Le corpus est fait d’enregistrements effectués auprès des commerçants non sédentaires de la ville de Rennes. Un long chapitre méthodologique définit avec finesse et souplesse les conditions du recueil de données, sans en masquer les obstacles et les limites. L’étude mène en outre à revisiter des notions qui ne vont jamais de soi comme « bilinguisme », « communication » ou « interaction », et que nourrit chaque situation spécifique.

4Ici le triangle linguistique arabe algérien/français/kabyle propose de multiples combinaisons, qui invitent à nous interroger sur la notion de langue et ses frontières. En effet, de nombreux exemples du corpus poussent à se demander par exemple : où finit le kabyle ? où commence le français ? et inversement. C’est en tout cas grâce à des études de ce type et à leur multiplication par des chercheurs impliqués et eux-mêmes plurilingues, qu’on arrivera peut-être à faire évoluer peu à peu les représentations sur les pratiques langagières des populations migrantes, ce qui devrait conduire logiquement à revoir les principes didactiques de l’enseignement des langues en milieu plurilingue, par la reconnaissance du répertoire plurilingue de ces populations et en particulier de ces enfants qui sont nos élèves.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Marielle Rispail, « Asselah Rahal Safia, Plurilinguisme et migration », Lidil [En ligne], 34 | 2006, mis en ligne le 01 octobre 2007, consulté le 21 octobre 2017. URL : http://lidil.revues.org/41

Haut de page

Auteur

Marielle Rispail

Iufm de Nice et Université Stendhal-Grenoble 3, Lidilem

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Lidil

Haut de page
  • Revues.org