Navigation – Plan du site

Éditions littéraires et linguistiques de l'université de Grenoble

À propos de Lidil

La revue Lidil présente les travaux des chercheurs sur la linguistique et la sociolinguistique, l’apprentissage et l’acquisition du langage, la didactique des langues, le traitement automatique des langues (TAL) et les technologies de l’information et de la communication pour l’éducation (TICE).

Ouverte aux collaborations interdisciplinaires, Lidil publie deux fois par an des numéros qui font l’objet d’appels à contributions et qui peuvent traiter une problématique précise ou bien embrasser une thématique beaucoup plus large. En outre, Lidil accueille désormais deux articles varia par numéro. Chaque projet de numéro est évalué par le comité de rédaction ; pour proposer un projet de numéro, contacter la direction scientifique, cf. rubrique contacts.

Tous les articles proposés pour une publication dans Lidil (thématiques ou varia) sont anonymés et leur publication est soumise à l’avis de deux experts évaluateurs, membres du comité de lecture.

Lidil est une revue pilotée par un comité de rédaction sous la responsabilité d’un directeur de publication et d’un rédacteur en chef. Elle est placée sous le contrôle scientifique d’un comité de lecture constitué de membres reconnus de la communauté scientifique française et étrangère.

Lidil parait deux fois par an (en juin et décembre) et publie des contributions majoritairement en français, mais aussi en anglais et en espagnol.

18 mois après leur parution dans la revue papier, les numéros sont disponibles en ligne sur le portail revues.org.

Dernier numéro en ligne
53 | 2016
Phraséologie et genres de discours

Patrons, motifs, routines
Sous la direction de Frédérique Sitri et Agnès Tutin

Depuis quelques années, un certain nombre de travaux en linguistique s’intéressent à des séquences préfabriquées, sortes de « prêts à écrire », qui sur le plan formel constituent des objets phraséologiques plus larges que les expressions figées classiques et qui sur le plan fonctionnel peuvent être mises en relation avec les caractéristiques du genre discursif dans lequel elles apparaissent. L’objectif du volume est double. Il vise d’un côté à revenir sur les méthodes propres à mettre en évidence de telles séquences dans les corpus — en exploitant les ressources de l’outillage informatique — et d’autre part à creuser la relation que ces routines entretiennent avec les genres dans lesquelles elles apparaissent.

L’ouvrage comprend 6 contributions, qui viennent de la terminologie, de l’analyse du discours, de la stylistique, de la phraséologie et croisent le plus souvent l’expertise dans ces disciplines avec celle de spécialistes de la linguistique de corpus et du TAL (Traitement automatique des langues). Elles portent sur des genres relevant de la sphère politique (vœux présidentiels), professionnelle (comptes rendus de bilan orthophonique, rapports éducatifs, articles scientifiques) ou littéraire (roman policier ou de science fiction, roman sentimental). Elles témoignent de la vitalité de ce champ de recherche encore émergent.

REMERCIEMENTS
Ont été sollicités pour évaluer les articles de ce numéro thématique :
Catherine Bolly, Cristelle Cavalla, Thierry Charnois, Bertrand Daunay, Pierre Fiala, Francis Grossmann, Alice Krieg-Planque, Dominique Legallois, Dominique Longree, Damon Mayaffre, Sylvie Mellet, Agnès Millet, Iva Novakova, Jean-Christophe Pellat, Christian Surcouf, Marie Veniard.

Et pour la rubrique Varia :
Catherine Boré, Catherine Carras, Gregory Furmaniak, Daniel Gaonac’h, Paul Larreya, Véronique Paolacci, Carl Vetters.

  • Revues.org