Navigation – Plan du site

Éditions littéraires et linguistiques de l'université de Grenoble

À propos de Lidil

La revue Lidil présente les travaux des chercheurs sur la linguistique et la sociolinguistique, l’apprentissage et l’acquisition du langage, la didactique des langues, le traitement automatique des langues (TAL) et les technologies de l’information et de la communication pour l’éducation (TICE).

Ouverte aux collaborations interdisciplinaires, Lidil publie deux fois par an des numéros qui font l’objet d’appels à contributions et qui peuvent traiter une problématique précise ou bien embrasser une thématique beaucoup plus large. En outre, Lidil accueille désormais deux articles varia par numéro. Chaque projet de numéro est évalué par le comité de rédaction ; pour proposer un projet de numéro, contacter la direction scientifique, cf. rubrique contacts.

Tous les articles proposés pour une publication dans Lidil (thématiques ou varia) sont anonymés et leur publication est soumise à l’avis de deux experts évaluateurs, membres du comité de lecture.

Lidil est une revue pilotée par un comité de rédaction sous la responsabilité d’un directeur de publication et d’un rédacteur en chef. Elle est placée sous le contrôle scientifique d’un comité de lecture constitué de membres reconnus de la communauté scientifique française et étrangère.

Lidil parait deux fois par an (en juin et décembre) et publie des contributions majoritairement en français, mais aussi en anglais et en espagnol.

18 mois après leur parution dans la revue papier, les numéros sont disponibles en ligne sur le portail revues.org.

Dernier numéro en ligne
48 | 2013
L'émotion et l'apprentissage des langues

Sous la direction de Isabelle Puozzo Capron et Enrica Piccardo

« Au commencement était l'émotion ». Cette célèbre phrase de l'écrivain français Louis-Ferdinand Céline introduit la tonalité de ce numéro de la revue Lidil. Si le mouvement premier de la pensée est d’associer la langue au verbe, les recherches décrites dans ce numéro abordent ici la langue à travers l’émotion comme objet d’investigation. L’originalité est de questionner l’émotion dans l’approche actionnelle, mise en œuvre actuellement dans la didactique du plurilinguisme. Les articles d’ouverture et de fermeture sont des exposés théoriques qui questionnent la place de l’émotion dans les méthodes didactiques de l’enseignement des langues et sur le plan pédagogique dans la construction de l’identité plurilingue, à la lumière de cadres théoriques de la psychologie. La première partie se compose de cinq articles qui relèvent de la didactique en exposant des recherches empiriques sur des territoires francophones variés (Canada, Belgique, France). Ces travaux s’interrogent sur le lien entre cognition et émotion tout en offrant des pistes didactiques. La deuxième partie, construite autour de trois articles, s’ancre dans la linguistique et fait avancer la réflexion autour des concepts de langue et d’émotion à partir de traces verbales recueillies dans des contextes hétérogènes.

  • Revues.org